Des toilettes dans les gares d'Ile-de-France

Alors que 87 gares d’Ile de France sont déjà dotées de toilettes, SNCF s’engage à en équiper 33 de plus en 2018 afin de proposer un nouveau service en gare aux usagers franciliens. L’objectif est d’offrir des gares plus modernes mais aussi plus confortables & accueillantes pour les voyageurs franciliens qui les empruntent quotidiennement.

Rubriques associées :
Services & Commerces, Confort en gare

Rendre les gares plus confortables

Pour répondre à une forte attente des voyageurs (53% utilisent des toilettes sur leur parcours), des toilettes seront installées par SNCF et Ile-de-France Mobilités dans 33 gares franciliennes en 2018. Toutes les toilettes installées seront automatiques, avec maintenance intégrée, et accessibles aux Personnes en Situation de Handicap (PSH). Les usagers détenant un pass Navigo ou un billet magnétique classique pourront y accéder gratuitement. Les autres usagers devront payer 0,50€, tarif que 76% des utilisateurs sont prêts à payer afin que la qualité soit au rendez-vous. L’objectif de ce programme est de proposer ce service dans le plus de gares possibles, notamment dans les plus éloignées de Paris et dans celles qui accueillent un nombre important de voyageurs ou de touristes.

Un entretien régulier pour une propreté impeccable

Le nettoyage se fera de 1 fois par semaine à tous les jours, selon le nombre de clients entrant dans les gares. Dans les gares fréquentées par moins de 10 000 voyageurs par jour, le nettoyage se fera 1 à 3 fois par semaine. Au-delà des 10 000 usagers quotidiens, le nettoyage se fera tous les jours, voire 2 fois par jour pour les gares très fréquentées. En cas de panne, un prestataire interviendra dans les 24h.

Chiffres clés

Dans le cadre du plan global de développement des nouvelles gares d’Île-de-France de 3 milliards, SNCF s’engage à équiper 209 gares d’Ile-de-France d’ici 2024. Toutes les gares de plus de 5 000 voyageurs par jour seront ainsi équipées. Le coût d’exploitation annuel pour chaque gare s’élève à 10 000 €. SNCF et Ile-de-France Mobilités, qui financent les travaux, ont investi près de 200 000 € pour parvenir à cet objectif.